Quelle musique puis-je écouter?

image: Quelle musique puis-je écouter?
© Alliance Presse

Quelle musique un chrétien peut-il écouter? Cette question, tu te l’es sûrement déjà posée! Pour t’éclairer (ou pour t’embrouiller encore plus!), deux rédacteurs de Just4U te proposent deux façons de voir. Débat.

Ecoute (presque) tout ce que tu veux

«Ce groupe de métal est satanique, il emploie le mot “démon” dans une chanson. Ce rappeur, tu ne dois pas l’écouter, il a dit trois fois “fuck” dans son dernier album». C’est le genre de commentaires que tu as peut-être entendus, avec l’idée que tous les groupes non-chrétiens véhiculent des trucs qui te polluent.

Laisse tomber ce qui est vraiment mal
Où je suis d’accord, c’est que tu devrais laisser tomber les groupes qui se revendiquent ouvertement comme des satanistes (Marilyn Manson, Dimmu Borgir et tant d’autres). Comme plusieurs autres groupes, ils sont carrément glauques et font du mal à ton âme. N’écoute pas non plus des chanteurs qui emploient un langage vulgaire à longueur de chansons et qui ont comme unique but de véhiculer des valeurs comme la violence, une sexualité immorale, la haine ou la révolte. Je n’ai pas besoin de te faire une liste… Si le message te pollue ou te pervertit, évite-le!

Ne vois pas le diable partout
Après, il y a tous les groupes qui ne font pas l’unanimité, les Rammstein, Nightwish et autres Evanescence. Mon sentiment, c’est que l’on a tendance à voir trop facilement le diable partout, dès que l’on entend un mot «bizarre» dans une chanson ou qu’un clip a quelque chose de mystique.
N’oublions pas que tous ces musiciens ne connaissent pas Dieu et que, par conséquent, leur message ne sera pas chrétien. Beaucoup sont en recherche de sens et veulent communiquer dans leurs chansons leurs interrogations sur l’amour, la mort, Dieu, la mal ou la souffrance. Pour cela, ils utilisent souvent des éléments symboliques, recourent à des légendes et à un langage mystérieux. Beaucoup se donnent un style et usent parfois de provocation. Alors ne vois pas partout des messages subliminaux et des vénérations à Satan!

Essaie de comprendre le chanteur
Quelle limite avec les groupes qui composent des chansons parfois un peu louches au niveau du langage? Personnellement, je me contente de zapper la chanson malsaine et de passer à la suivante. Et pour le reste, quoi de plus normal, à nouveau, si le chanteur, avec ses valeurs non-chrétiennes, transmet ses émotions? Même le gentil papy Johnny Hallyday a chanté Que je t’aime, un hymne à la relation sexuelle. Et sa vie privée laisse à désirer… Je t’encourage simplement à écouter ces chansons avec un regard critique, à réfléchir en même temps que l’auteur aux questions qu’il se pose et à y donner des réponses chrétiennes. Garde juste cette distance critique.

Fixe tes propres limites
Un autre conseil: même si une musique n’est pas mauvaise, elle peut susciter en toi des sentiments mauvais, comme la colère, la haine ou la convoitise sexuelle. Perso, le métal trop bourrin, même s’il est chrétien, me rend agressif. Dans ce cas, arrête la musique. Chacun a la responsabilité de fixer ses limites pour que la musique ne le rende pas esclave. Pour le reste, fais-toi plaisir avec du bon son! Ma conclusion: «Ecoute tout ce qui n’est pas explicitement opposé à Dieu, mais avec discernement.»

Jérémie Cavin

Pour l'avis de Marc, qui te propose une autre analyse, rendez-vous en page 2...


--PAGE--
«Je n’écoute que de la musique chrétienne»

«Je n’écoute que de la musique chrétienne»: un refrain déjà répété, mais pourquoi? J’ai choisi mon camp et ne changerai pas! Après des années à écouter tout et n’importe quoi, j’ai compris que je ne pouvais pas louer Dieu et l’Ennemi de la même manière, par exemple en chantant, en dansant, etc. (Jac. 3, 10). Beaucoup d’entre nous se baladent avec un iPod ou un lecteur Mp3 sur les oreilles, avec une connexion 3G en direct sur Youtube, etc. La musique est partout et touche tout le monde.

Et si tu ne comprends pas les paroles?
J’entends souvent dire: «Ouais, mais j’aime la musique, j’écoute pas les paroles et de toute manière c’est une langue que je ne comprends pas». Mmmh, je crois que cela ne suffit pas. En effet, notre cerveau est beaucoup plus complexe que notre conscient et, justement, notre subconscient est touché de plein fouet par le contenu de la musique. Sinon, comment expliquer que l’image subliminale (au cinéma) modifie notre comportement?
Nous entendons un ensemble musical et ne pouvons pas séparer les éléments la composant ni leurs influences.

L’Ennemi veut jouer avec toi, ne joue pas avec lui!
Plus loin sur cette route jonchée de débats engagés, les adeptes de Lady Gaga, de Marylin Manson, Rammstein, Slipknot et autres Mylène Farmer disent souvent: «C’est seulement de la provocation, une sorte de marketing et d’image. Cela ne révèle pas ce qu’ils croient». Le problème, c’est que les éléments utilisés proviennent d’une recette vieille comme la Chute (Genèse 3) et celui qui les maîtrise est l’auteur de la Chute; pas les musiciens et nous non plus, d’ailleurs. Quand «on» pense jouer avec ces choses, c’est lui (notre Ennemi) qui joue avec nous, pas l’inverse. Ne nous leurrons pas, il a passablement plus d’expérience que nous; même si nous sommes soumis à Dieu, nous pouvons certes lui résister, mais pas jouer avec . (Jac. 4, 7).

La musique chrétienne est d’aussi bonne qualité
Ah, la musique chrétienne? Oui, c’est exactement le contraire… Je sais qu’elle est bonne pour moi, qu’elle m’édifie (parfois sans que je le remarque), qu’elle ne me fera pas de mal. Je sais que, quand je la chante, la hurle ou la rappe, je loue Dieu (même sans alléluias ou amen). J’aime cette musique, parce qu’elle est variée et que j’y trouve n’importe quel style. Sa qualité n’a rien à envier aux groupes non-chrétiens. Shakespeare a dit: «La musique est le reflet de l’esprit du musicien». Et moi, j’aime que Dieu soit présent dans la musique que j’écoute.

Marc Rapelli

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°