Ces sportives qui mettent Dieu avant leur gloire

image: Ces sportives qui mettent Dieu avant leur gloire
© Alliance Presse

Ils sont nombreux, ces sportifs chrétiens célèbres qui parlent de Dieu autour d’eux. Dans ce numéro, deux Américaines racontent comment elles vivent leur carrière en cherchant à plaire à Dieu

«Dieu est plus précieux que les médailles»

Allyson Felix est la première sprinteuse à gagner le titre national des Etats-Unis sur trois distances: 100m, 200m et 400m. Mieux encore, aux Mondiaux de Daegu, qui ont eu lieu du 27 août au 4 septembre, elle a gagné une médaille d’argent sur 400m, une médaille de bronze sur 200m et une médaille d’or dans le relais 4x100m. Mais cette Californienne de 25 ans refuse de se prendre la tête: «La présence de Dieu est bien plus précieuse que des médailles d’or, et je désire vraiment que beaucoup d’êtres humains puissent le rencontrer». Elle a compris que Dieu est à ses côtés dans toutes les circonstances, qu’elle gagne ou qu’elle perde. «Dans notre vie, nous passons par diverses phases, mais je sais que Dieu a un plan pour ma vie, qu’il contrôle tout et qu’il ne nous abandonne jamais, même quand nous pourrions en avoir l’impression». Ses qualités athlétiques, Allyson les attribue à Dieu: «Il m’a fait un cadeau et ma responsabilité est de l’utiliser pour sa gloire.»

«Je veux que les gens voient que je suis différente»

Le but de la carrière de Tobin Heath? Suivre Jésus. Cette Américaine (encore une!) joue avec l’équipe nationale de football (et oui, ça existe aussi pour les femmes...) des Etats-Unis. A 23 ans seulement, elle était présente à la Coupe du Monde 2011, où son équipe a perdu la finale aux tirs aux buts. Elle raconte que la Bible est pour elle aussi importante que l’entraînement et que la lecture de ce livre passe avant toutes ses activités. Pendant ses études, elle a joué pour l’équipe universitaire de Caroline du Nord, qui a remporté 21 titres de championnat. Là-bas, elle a acquis une très bonne réputation. Elle est réputée pour avoir une joie de vivre communicative. Son objectif, en jouant au foot, a toujours été de «témoigner de ce que je crois et honorer Dieu. Par mon comportement, je désire que les gens se disent que je suis différente, et c’est alors l’occasion de leur dire qui est Jésus et de discuter de ce qu’il a fait dans ma vie».

Jérémie Cavin

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°