Justin Bieber: "Je prie avant chaque concert"

image: Justin Bieber: "Je prie avant chaque concert"
© Alliance Presse

Pendant combien de temps Justin Bieber gardera-t-il les pieds sur terre malgré son succès planétaire ? Il est vrai qu’il cumule les succès avec sa musique, avec les essaims de fans qui se forment sur son passage et avec la sortie, le 11 février, du film Never say never (Ne dis jamais jamais!), qui retrace sa vie. Et dire que tout a commencé avec une vidéo postée sur Youtube ! Son premier album, My world, est sorti en 2009: Justin Bieber n’avait que 15 ans.

Adulé par les miss, haï par les mecs
Bon, tout le monde n'est pas fan. On dit souvent que les filles le trouvent trop mignon. Il continue de faire chavirer les cœurs en affirmant qu'il n'a pas de copine et qu'il est disponible. Ses critères ? «J'aimerais une copine qui soit heureuse. Cela suffirait à me rendre heureux», confiait-il. Dans l'autre camp, il y a les anti-Bieber, tous les gars ou presque, qui le trouvent au mieux ringard, au pire bébé.

L'histoire derrière la star
Mais connais-tu l'histoire de Justin Bieber ? Né au Canada en 1994, il n'a pas grandi dans les quartiers les plus chics. Sa mère, toxicomane et alcoolique, collectionnait les mecs et avait tenté de mettre fin à ses jours. Lors d’un séjour à l'hôpital, elle a reçu la visite d'un ami chrétien, qui lui a souvent parlé de Dieu. Pattie, c'est son nom, n'avait pas grand chose à perdre. Elle a donc appelé Dieu à son secours et a ressenti l'amour du Sauveur dans son cœur. «A ce moment, j'ai su que Dieu était réel», racontera-t-elle plus tard.

Tout n'a pas changé du jour au lendemain dans la vie de Pattie. Justin s’est pointé quand elle n’avait que 17 ans, à la suite d'une aventure passagère. Le petit a donc grandi sans père à la maison. Avec sa mère, ils ont appris à placer leur confiance en Dieu, car il n'y avait pas toujours assez à manger dans l'assiette. Sa mère aime à rappeler que Dieu s'est toujours occupé d'eux.

Quel type de gars deviendra Justin Bieber ?
A l'heure de la gloire, qu’est-ce que le jeune prodige retient de cette foi ? Il dit de lui-même : «Je suis chrétien et je prie avant chaque concert. Tu as toujours envie que ça fonctionne bien, mais parfois tu as de mauvaises surprises, tu te dis que c’était un désastre et tu te demandes ce que faisait Dieu. Là, c’est la foi qui permet de te relaxer et d’avoir confiance que, en haut, il y a quelqu’un qui gère. Si t’es cool quoiqu’il arrive, tu verras que même les pires moments peuvent devenir une bénédiction pour toi.» Dans le livret de My world 2.0, l'artiste remercie Jésus.

Suffisant pour le protéger de tous les pièges du showbizz, dans lesquels sont déjà tombées d'autres stars qui, à l’image de Britney Spears, tenaient un discours un peu semblable ?

Christian Willi

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°